You are currently viewing Wim HOF Method à O’Gravity – avec Anne-Ael (photo ci-dessus)

Wim HOF Method à O’Gravity – avec Anne-Ael (photo ci-dessus)

Prochaine session le samedi 17 Septembre – Ouverture des réservations prochainement 


Wim HOF présentation

* En octobre 2011, j’ai regardé une vidéo sur internet d’un homme en train de se déshabiller et de sauter dans un lac gelé – un lac gelé quelque part en Islande. Le paysage était recouvert de neige, et il y avait des icebergs. La vidéo provenait d’un documentaire de la BBC. La voix off disait « l’eau ici est juste au dessus du point de congélation, assez pour tuer la plupart des gens en moins d’une minute ».

Mais pas cet homme.

Il a barboté dedans calmement pendant 15 minutes. « Ce mec est fou » me suis-je dit. Mais il m’a aussi beaucoup intrigué. Qui était-il ?

Il s’appelait Wim HOF.

Même si je n’ai pas immédiatement compris l’intérêt dans le fait de nager au milieu des glaçons, ça a piqué ma curiosité. J’ai regardé une autre vidéo. Cette fois-ci, il nageait sous la glace. Ça devenait de plus en plus dingue. Et j’ai continué à regarder. HOF courait un marathon dans la neige torse nu. Il a couru un semi-marathon à travers le désert sans boire quoi que ce soit. Il est resté assis dans un bain de glace pendant une heure et quart. Il a cavalé sur le Mont Everest en short.

Après avoir visionné  ces vidéos pendant une demi-heure, j’avais une question : comment était-ce possible ?

HOF expliquait que 80% de ce qu’il faisait était rendu possible par la respiration. « Quoi ? » … Je pratique des exercices de respiration depuis 15 ans, et j’ai écrit un livre sur le sujet, mais je suis loin de pouvoir nager sous la glace sans mourir gelé.

Et donc j’étais encore plus curieux.

Que faisait donc HOF avec sa respiration qui lui permettait d’aller tellement plus loin que tout le monde ?

En le rencontrant, je lui ai demandé pourquoi il réalisait tous ces exploits extrêmes. Ses yeux se sont agrandis, alors qu’il répondait : « Notre respiration est le lien entre le monde physique et notre âme. Si nous, en tant qu’êtres humains, pouvons trouver le moyen de retrouver nos âmes, nous gagnerons la guerre. »

Wim voyant l’expression étonnée sur mon visage éclata alors dans un grand rire, ajoutant : “Je veux dire la guerre contre les bactéries et les virus”.

Ses exploits extrêmes ne sont pas une fin en soi. Il veut montrer ce dont le corps humain est réellement capable – pas seulement son corps à lui, mais celui de tous, incluant le vôtre et le mien. Wim n’est jamais malade. Pour beaucoup de gens, ses méthodes fonctionnent bien mieux que la médecine. Mais jusque tout récemment, la manière dont ses méthodes fonctionnent n’était pas totalement claire. Maintenant, il y a une bonne nouvelle : ce secret que Wim avait pressenti depuis des décennies a été confirmé par la science.

Nous pouvons influencer notre système nerveux autonome.

La méthode de Wim a été étudiée à l’université Radboud dans la ville néerlandaise de Nijmegen. Qu’est ce que cela signifie pour des maladies métaboliques comme les rhumatismes ou la maladie de Crohn ? Qu’est-ce que cela implique pour les gens en bonne santé ? Quelle quantité d’énergie supplémentaire cela pourra t-il nous donner ? Wim peut courir des marathons dans la neige, mais qu’est ce que nous, simples mortels, pourrons accomplir ? Pouvons-nous utiliser cette énergie pour notre travail ? Pouvons-nous utiliser les méthodes de Wim pour guérir le diabète de type II ? Cela semble trop beau pour être vrai. Et malgré tout, Wim souhaite que ses méthodes conquièrent le monde.

Témoignage de Koen de Jong, auteur de nombreux ouvrages sur la respiration et la course à pied, dont « The Marathon Revolution », best-seller aux Pas-Bas.